Photo
Le sommeil est indispensable à la vie. C'est, en effet, lorsque l'on dort que l'organisme répare et produit de nouveaux tissus. C'est aussi durant cette période que l'on mémorise les informations emmagasinées durant la journée... 

 

Bien que la durée de sommeil optimale soit variable d'une personne à l'autre, une privation de sommeil répétée (moins de 7h) peut avoir des conséquences néfastes sur la santé...

 Plusieurs études dont une, menée récemment aux États-Unis, montrent que la réduction du temps de sommeil influence notre appétit. Selon cette dernière étude, les personnes dormant moins ingèrent en moyenne 549 kcal de plus que les personnes ayant une durée de sommeil normale. Cela s'explique par le fait que le manque de sommeil agit sur la sécrétion de deux hormones : la leptine (hormone qui réduit l'appétit) et la ghréline (hormone qui augmente l'appétit). La sécrétion de leptine serait diminuée alors que celle de la ghréline serait augmentée. De plus, les personnes dormant peu seraient plus attirées par les aliments gras et sucrés.

Enfin, la diminution du temps de sommeil agirait aussi sur le métabolisme du glucose en diminuant la tolérance de l'organisme au glucose. Or, les personnes ayant une intolérance au glucose ont plus de risques de développer un diabète de type 2.

En conclusion, la durée et la qualité du sommeil sont des facteurs à surveiller de près. Les personnes souffrant d'insomnies ou d'apnées du sommeil ont plus de risques de développer une obésité ou un diabète de type 2. En cas de troubles du sommeil réguliers, il est donc vivement conseillé de consulter un médecin qui vous orientera éventuellement vers un spécialiste du sommeil

 





Leave a Reply.